Compagnie Dragulinu - contes en musique - conte musical - Val d’Oise 95 - Paris 75 - spectacle vivant - CD

SAUVAGEON[NE] - En création

2013

Conte - Musique - Danse - Vidéo
Spectacle en création

- Tout public à partir de 12 ans
- Durée : 1 h 10

Ménéhould conte et danse

Brice Perda joue : Tuba, saxhorn, bugle, trombone, flugabone, trompette de poche, RC-50

Ode Végétale

Deux vies
Une femme
Un arbre
Deux âmes que le cours de leur vie rapproche, sépare et fait se rencontrer.

Au-delà des mots, une reliance s’installe.
Une rencontre est possible.

Conte, poésie, magie se mêlent aux vérités de l’existence, de ses découvertes, ses émotions, ses sensations.

La musique dense, puissante donne vie à la matière et à l’âme de ces deux corps.

Un conte qui oublie l’ordre des choses.

La musique, la poésie et le fantastique des mots entraînent le public dans l’expérience extra-ordinaire que fait l’héroïne d’être, à un moment-clé de son existence, Arbre. Son corps fusionne alors avec cet « être végétal ».

Relier la Nature aux Hommes.
Être dedans, non plus en vis-à-vis,
ni en lutte ou en sauvegarde.
Faire un tout avec elle.

Création

Texte original : Ménéhould

Musique originale : Brice Perda

Scénographie : Elyse Parcot

Travail chorégraphique : Isabelle Parra

Création vidéo : Romain Blanc-Tailleur

Création lumières : Thomas Delacroix

Régie son et lumières : Damien Compain

Arts plastiques : Marie Martin

Note de l’auteure - extraits

Je me suis laissée guider par l’intuition d’un langage allégorique. Au début, rien de chronologique, des plans larges, des tableaux, des zooms, parfois incohérents et très surprenants, des brouillons de texte... Les mots, les phrases sont devenus « matière » à palper, à malaxer, à caresser, étirer, modeler. Les sonorités de la langue se sont heurtées, harmonisées. Une danse, un chant, des formes, des couleurs les accompagnaient. Étaient-ce ces nouvelles envies d’expression qui se profilaient ?
Certains textes ont été écrits comme au fil d’un torrent bondissant. D’autres ont été le fruit d’une recherche longue et douloureuse. [...]
À des étapes de l’écriture lorsque les mots ne venaient pas, de fortes envies se sont installées de peindre, de modeler, de tisser. L’histoire s’écrivait autrement. [...]

Note du compositeur - extrait

Pour la première fois dans notre travail à deux, c’est la musique qui a initié l’écriture de l’histoire : c’est en m’écoutant composer le morceau d’ouverture que Ménéhould a eu l’inspiration du premier texte. À partir de là, ça a été un aller-retour continuel entre nous, une vraie construction à deux à chaque étape de la création.
La musique n’est donc pas ici un simple accompagnement ou une illustration au service de l’histoire. On sort de la narration conventionnelle pour entrer dans une expérience sensorielle, portée par la musique et la danse aussi bien que par la poésie du texte.

Partenariats

- Depuis avril 2010, la ville de Presles (95) nous accueille régulièrement dans le théâtre Jeanne d’Arc
- Notre compagnie est devenue, en avril 2013, association résidente de cette ville et le partenariat s’en trouve enrichi
(Ville de Presles)

- Le Théâtre de Noyon (60) :
- Mai 2014
- Janvier 2014
- Septembre 2011
(Théâtre du Chevalet de Noyon)

- La Ferme pédagogique d’Ecancourt (95) de décembre 2009 à décembre 2013
(Ferme Pédagogique d’Ecancourt)

- Le Silo, Pôle des métiers d’Art à Valensole (04) en août 2009
(Gérard et Martine Moine)

Ces résidences sont l’occasion d’échanges de spectacles et animations pour les structures d’accueil.


Annonces générales :

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 87063

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b [9381] + ALTERNATIVES

RSS RSSNOS SPECTACLES